Amon Amarth - 2008-11-10 - Rockademy

Aller au contenu

Amon Amarth - 2008-11-10

Interviews > A
Interviews:  Amon Amarth: Olavi Mikkonen
 
David & Simon : -Peux-tu nous décrire avec tes mots ce nouvel album ?
Olavi : -C’est en fait un album comme les autres. Une suite naturelle dans la saga d’Amon Amarth. Mais nous avons fait des nouvelles expériences. Comme par exemple des guests. Je dirais que c’est un nouvel Amon Amarth qu’il faut absolument aimer.
 
- Justement à propos des guests. Comment avez-vous pris contact avec les différents groupes ?
- C’est nous qui avons pris contact avec eux.  Par exemple nous avons dans « thunder », (x) de children of bodom… L’idée était d’avoir une guitare avec un retour terrible sur une des nouvelles chansons de l’album. Et nous avons eu l’idée de (x). Nous le connaissons bien, c’est un super guitariste et nous lui avons simplement demandé. La réponse est sur le CD. Ensuite il y a (Y) d’Entombed pour sa voix fabuleuse. Il chante avec Joan sur « cardioan of.. ». Nous avons eu cette idée un peu folle lorsque nous buvions un verre avec lui. C’était une idée de soirée arrosée.  Cette chanson est faite pour ces 2 voix. Ensuite Apokaliptica. Ce n’était pas prévu. Nous ne connaissions pas personnellement ce groupe. Nous avons envoyé une demande. Et ils ont accepté !
 
- Quel est ton morceau préféré dans cet album ?
- C’est le dernier de l’album
 
- De quoi parlent les chansons dans ce nouvel album ?
- Ce sont différentes histoires, principalement des aventures de Vikings. Ce sont des histoires triste ou héroïques…mais ils n’ont rien avoir l’une avec l’autre. Donc pas de concept album…
 
-Quel est le plus beau compliment que l’on t’ait fait pendant ta carrière ?
-Un jour un gars m’a demandé si Amon Amarth faisait du black metal ou death metal. Je lui ai répondu que c’était du metal… Et il m’a rétorqué que c’était du metal venu du cœur.
 
- Pour un guitariste, qu’est ce qui est le plus important ? La technique, la puissance, le feeling ?
- Le feeling ! C’est le plus important, mais pas seulement pour la guitare, pour toutes les autres choses dans la vie aussi. Il faut avoir un bon feeling sur la scène pour être bien. Mais tu peux aussi jouer sans feeling mais ce n’est pas fair ! Il n’y aurait pas d’émotion.
 
- Te sens-tu toujours bien sur scène ?
- Normalement oui. Il arrive que tu sois malade ou que tu ne te sentes pas super bien. Mais arrivé sur scène, tu dois mettre cela de côté ! Tu travailles !
 
- Peut-on dire que ta guitare est devenue ta meilleure amie ?
- Non ! Il existe des période où je ne joue pas. Et chez moi je ne joue jamais !
 
- As-tu grandi dans un univers musical ?
- J’ai dû forcer mes parents pour qu’ils m’achètent ma première guitare sèche. Quelques années plus tard, j’ai dû encore les forcer pour qu’ils m’en achètent une électrique…
 
- Comment se passe la tournée avec Slayer ?
- C’est fantastique. C’est un de ces rêves que tu fais dans ta vie qui se réalise. Jouer avec les plus grands.
 
- Quelles sont tes relations avec eux ?
- Ils sont très cool. Tous les soirs je vais voir leur show !
 
- Après le show avez- vous le temps de sortir pour boire un verre !
- Pas tous les soirs….
 
- Quels sont les 2 albums que tu sauverais d’un feu ?
- Merciful faith – Dont break ….Wasp – Crimson Idol …
Slayer – decade of Agression
 
- Quel est le plat typique de Suède ?
- Korv…. C’est comme une grosse saucisse que l’on coupe en morceaux. Cela devient comme des hamburgers. On mange ça avec des pommes de terre et de la salade…. MMMMMhhhhhhh !
 
- Que connais-tu en Suisse ?
- Nous n’avons malheureusement pas énormément de temps pour les visites. Mais la grand-mère de ma copine habite à Zürich alors je visite cette ville de temps en temps.
 
 
Retourner au contenu