Dimmu Borgir - 2007-10-13 - Rockademy

Aller au contenu

Dimmu Borgir - 2007-10-13

Interviews > D
David & Simon : -Dans In sorte diaboli, on a l’impression que l’orchestre symphonique à presque totalement disparu par rapport à Death Cult Armaggedon ? Est-ce que c’est un choix ou un test ?
Silenoz -C’est en fait par hasard. Bien sûr il y a moins d’orchestre mais c‘est toujours une musique épique. C’est aussi parce que le clavier n’était pas là lors de la première phase de préparation des morceaux. Il n’a donc pas réussi à mettre autant de présence que dans les autres album.
 
"In Sorte Diaboli" est un album concept. Quelles sont les différences entre enregistrer un album traditionnel et enregistrer un album concept ?
Il n’ a pas de différence à l’enregistrement en studio. Nous avons écrit les textes et la musique séparément comme d’habitude. Quand les chansons ont été faites nous ne pensions pas que cela donnerait un concept album !
 
Pouvez-vous nous expliquer l'histoire de cet album concept en détails  (toutes les étapes de l'évolution du prêtre) ? Comment le prêtre finit-il sa vie ?
Quand nous avons commencé à écrire nous ne connaissions pas encore la fin de l’histoire. Mais nous voulions situer cette histoire à l’époque médiévale. Pourquoi à cette époque ? Parce que c’était une période de l’histoire où les religions sont devenues des pouvoirs absolus et ont commencés à diviser les peuples ! Symboliquement, cette histoire peut être transposée à nos jours. C’est l’histoire de quelqu’un (un prêtre) qui grandit dans un endroit où tout ce qu’on lui explique est mensonges. Mais il le réalise chaque jour un peu plus;  il en a un sentiment intérieur très fort. Il est attiré par la force obscure (on se croirait dans Star Wars), et il sent que c’est sont destin. Pour lui c’est normal d’aller du côté obscur de la force. En fait du côté opposé à Dieu ! Il finira brûlé sur le bûcher (comme tous les autres sorciers de l’époque). Mais pour lui c’est une révélation. Et  l’histoire continue dans un autre monde parallèle. (L’enfer peut-être ?) 
 
Votre dernier album In sorte diaboli est soit très appréciée soir détestée par vos fans. N’apprécient-ils pas qu’on leur raconte une histoire de temps en temps ?
Oui mais c’est mieux d’avoir des réactions à nos albums ; même négatives. Car avoir seulement des gens qui ne livrent pas leurs opinions ou leurs réactions ce n’est pas positif pour la suite. C’est bien clair que j’aimerais mieux n’avoir que de bonnes réactions !
 
Le thème de la religion sataniste est votre tasse de thé préférée!
(Il esquisse un petit sourire du coin de la bouche) Est-ce que c’est un thème de vie ou de scène ?
Pour moi personnellement,  ce n’est pas un style de vie. C’est beaucoup plus que cela. Je n’ai pas vraiment de confession religieuse. Mais beaucoup de mes décisions se réfèrent aux valeurs de ce que j’appelle le satanisme. Parce que pour moi, le satanisme n’est pas vraiment ce qu’on pense que c’est et ce qu’on entend là. Pour moi le satanisme c’est de se mettre au premier rang ! Quand tu veux faire du bien à quelqu’un, tu dois te faire du bien à toi-même en premier !  L’exemple le plus fameux : Tu es dans un avion.  Le steward va te dire de mettre ton gilet de sauvetage et ensuite aider les autres !!! Dans la vie beaucoup de choses sont comme cela. Et je pense que ce n’est pas être mauvais que d’agir et penser comme ça.
 
Est ce que vous pourriez faire l’avant première d’un groupe que l’on peut caractériserde religieux ou à caractère chrétien ?
Nous jouons avec tout le monde. Mais la question est : «Vont il jouer avec nous ? » Nous n’avons pas peur de jouer avec des groupes qui ne nous apprécient pas beaucoup. Nous les respectons et comme cela tout va bien.
 
Quel est le plus beau compliment qu’un fan vous ait fait dans votre carrière ?
Chaque semaine nous recevons plusieurs milliers de mails et de lettres de fans. Chacun explique ses problèmes, ses soucis et ses désirs. Il y a ceux qui nous expliquent que Dimmu Borgir a sauvé leur mariage grâce à sa musique. Cela nous semble bizarre mais en fin de compte, c’est la musique qui nous donne de l’espoir et de la force dans la vie, à nous, comme à nos fans. Nous sommes des musiciens qui aimons la musique. C’est pour ça que nous savons exactement comment la musique peut changer une vie !
 
Hellhammer est à la batterie pour cet album. Que vous apporte-t-il de plus?
Je pense que ça lui apporte plus à lui qu’à nous ! Mais il a fait un super travail.  Les ressources, qu’il a sont très valables. Il a beaucoup d’expérience et il a réussi à se mettre à notre niveau, avec notre style, très rapidement et facilement..
 
Si votre maison brûle quels sont les albums que vous sauvez ?
Très dur ! Je pense que je prendrai ceux sur la table du salon… ça serait trop long de choisir! Chez moi j’ai de l’ordre, presque militaire. J’ai rangé tout mes cd et disques par ordre alphabétique.
 
Pas de I-pod ?
J’en ai un bien sûr ! Il est toujours dans ma veste. Alors je pars avec ma veste ?
Retourner au contenu