Dynasty - 2008-09-13 - Rockademy

Aller au contenu

Dynasty - 2008-09-13

Interviews > D
Olivier Lamour as Paul Stanley
 
- Qui a réalisé vos costumes ?
- Mais en fait… c’est nous ! Aidés de nos femmes pour les coutures, mais à la base c’est nous. Nous les améliorons aussi souvent que possible. C’est du similicuir, du satin et des paillettes. Un grand travail d’artisans bricoleurs. Mais je ne peux pas dire que c’est une copie conforme des habits des vrais Kiss. C’est un peu un mix de plusieurs de leurs costumes de différentes époques. Nous regardons sur les albums, les photos et les vidéos et nous recopions. Mes bottes ne sont pas vraiment des bottes…
 
- C’est facile de marcher avec ces bottes ? Tu sautes comme Paul Stanley ?
- Non je ne le ferais pas. J’admire ce qu’il arrive encore à faire, surtout à son âge ! Mais ils ont des bottes de grande qualité avec des semelles solides et souples ! Heureusement, jusqu’à maintenant je ne suis pas tombé… Ce soir nous devrons grimper à une échelle pour arriver sur la scène. Ça ne va pas être de la tarte !
 
- Pourquoi être Paul ?
- Joël, mon pote d’enfance m’a contacté car, comme Thierry t’a raconté, ils ont eu un problème avec le premier Paul. Je faisais déjà de la musique dans un autre groupe mais plutôt blues. Il me demande si je serais d’accord de jouer de la guitare, puis il me demande si je serais d’accord de chanter aussi, enfin il finit par me demander si je serais aussi d’accord de me déguiser et de me maquiller ! Bref, la totale. Mille questions germaient en moi et une seule est sortie : Mais vous faites quoi comme musique ? Il m’a répondu on fait un tribute de Kiss. J’ai accepté immédiatement.
 
- Tu as vu Alive 35 ?
- Kiss qui est revenu à ses débuts. Un super flash back dans la figure.
 
- Si Paul était en face de toi un jour, qu’est ce que tu aimerais savoir de lui ?
- Moi, j’aimerais savoir si Paul a le trac avant de rentrer sur scène. Car il à l’air d’être super à l’aise. Il parle facilement à des milliers de personnes. Comment il fait ? Est-ce que c’est naturel ? Si c’est un showman ?
 
- Que fais-tu comme travail ?
- Je suis agent administratif pour un ministère de la justice en France… (Rires de toutes parts dans les loges !)
 
- C’est la première sortie de Dynasty. Raconte-moi ?
- Oui c’est l’aventure des Ch’tis Dynasty en Suisse. On est super fiers. Pour cette date extraordinaire, nous avons avec nous : deux amis qui s’occupent de la technique et de nous aider pour presque tout ce que nous ne pouvons pas faire. Avec nos femmes et les enfants, ça fait quelques véhicules… Nous avons fait des centaines de kilomètre depuis le nord de la France. C’est un vrai plaisir !
Serge Majchrzak as Ace Frehley
 
- En tant que Ace Frehley, est ce que tu te « caches » un peu derrière les 2 grosses pointures (Gene et Paul) ?
- Je ne me cache pas, mais c’est vrai que comme je suis un peu stressé avant un concert, je laisse mes copains Gene et Paul faire les premiers pas. [NDLR, Jo (Peter) nous indiquera que Serge est toujours dans la peau de son personnage quelques jours avant !]
 
- Est-ce que tu as la « Ace Attitude » ?
- Tommy Thayer joue très bien les gestes d’Ace, je n’ai pas du tout le même physique ni la dégaine d’Ace Frehley, ni de Tommy. Mais j’essai de respecter leur gestuelle. Ce n’est pas facile. Nous ne sommes pas des pros et nous faisons ça pour le plaisir. Nous adaptons ; même si nous avons beaucoup d’accessoires pour faire la différence… le casque de pompier fait maison, les gyrophares, Thierry crache du sang et du feu ! Ce qui nous manque, c’est encore un peu d’effets. Par exemple des explosions, du feu des flammes, de la pyro.
 
- Pour toi qu’est ce qui est plus important ? Le physique ou la musique ?
- Ça va de paire. Mais c’est sûr que pour moi personnellement, je ne peux pas en tant que musicien laisser l’image passer devant la musique. On est une illusion de Kiss. Mais cela donne une belle impression, autant physiquement que musicalement. [NDLR : Lors du show de La Neuveville, nous avons été plusieurs à être bluffés par la performance du groupe, mais surtout par qualité de reproduction des solos d’Ace réalisés par Serge]
 
- As-tu déjà été déçu par Kiss ?
- Eh bien…euh ! Non… C’est sûr que sur certaines tournées ils n’avaient pas la pêche… La dernière, je l’ai vue à Paris ; je l’ai trouvée très bonne. Ils ont quand même un certain âge, mais ils ont une pêche d’enfer.
 
- Quelle serait ta question face à Tommy ou Ace, si par chance un jour tu pouvais lui en poser une ?
- Je parlerais sûrement matériel technique. Par exemple quel matos il utilise en ce moment et pourquoi. Je lui demanderais aussi pourquoi il ne chante plus « Shock me » !
 
 
Thierry Dhainaut as Gene Simmons
 
David : - Que fais-tu dans la vie comme job ?
Thierry (Gene) : - Je suis infographiste administrateur. J’ai fait les Beaux-Arts à Paris.
 
- Quelle est ta « Kiss Story » ?
- Mon histoire de Kiss a commencé en 1978 lorsque j’ai écouté Destroyer &
Rock N Roll Over
 
et j’ai flashé sur Kiss. C’était le top.
 
- Toujours (en) Gene Simmons?
- Non, non ! C’était plutôt Paul… avant. D’ailleurs j’ai été une fois le Paul Stanley du groupe en 1980 pour un live playback. Car dans nos années « Vintage » nous n’étions qu’un tribute band playback de nos idoles. [NDLR : en franglais dans le texte !]
 
- Qui était le Gene du groupe alors ?
- Jo…le Peter actuel de Dynatsy !
 
- Quand a commencé l’aventure Dynasty ?
- Fin 98 début 99… avec divers bons et mauvais moments. Notre premier Paul Stanley a eu différents problèmes de dos entre autres et a dû arrêter. C’est Oli notre nouveau Paul Stanley depuis 2003. Nous avons alors fait notre premier live avec Dynasty et Olivier en 2004.
 
- Vous étiez des amis d’enfances ?
- Avec Oli par exemple : Nous nous connaissons depuis plus de 25 ans ? Nous avions les mêmes affinités, le rock, Kiss… les sorties et les bières !
 
- Les albums que tu sauverais des flammes ?
- Difficile : Hotter than hell, Destroyer et Rock N Roll Over !
 
- Si tu rencontrais le vrai Gene Simmons. Quelle question lui poserais-tu ?
- A quand un nouvel album ? Parce que je ne vais pas lui demander si je lui ressemble : J’ai pas le même nez, pas la même bouche…Mais on y croit !
 
- Je vois que tu es très pointilleux par rapport a ton maquillage. Es-tu stresser de jouer ici à la Fête du Vin de La Neuveville ?
- Je veux faire bonne impression. C’est la première fois que Dynasty sort de France….. Autant mettre la chance de notre coté….
 
 
 
 
Joël Majchrzak as Peter Criss
 
- Depuis quand fais-tu de la batterie et quelle est ta Kiss Story?
- Depuis 82. J’ai eu ma révélation avec la musique en écoutant les Sex Pistoles, les Strangers et les groupes punk-rock. Un jour un groupe de ma région qui faisait du hard cherchait un nouveau batteur. J’ai fait des essais pour voir. Ensuite avec Thierry nous avons eu l’idée de faire un groupe maquillé, car nous avions vu Kiss et c’est ce concept qui nous avait touché. La pyro, les flammes, les effets de scènes extraordinaires. Mais le groupe que l’on avait à l’époque n’était pas un « tribute of Kiss » ; c’était un groupe avec des masque et des effets simples.
 
- Que fais-tu dans la vie ?
- Je suis infographiste comme Thierry. Je m’occupe de la graphique dans un journal de la presse gratuite.
 
- Quand as-tu vu la première fois Kiss en live?
- À Lille avec la tournée Dynasty. Mais la seule date annulée fût Lille…. Pas de chance. Un problème avec Ace Frehley… (Ndlr : Ace Frehley a été la bête noire de ce groupe pendant des années…nous vous en parlerons un jour au travers des paroles de Herr Doktor 666. Et donc, comme c’était annulé, nous avons fait demi-tour et sommes allés voir la tournée Animalize (NDLR : non maquillée donc !) à Bruxelles. Mais la première fois que j’ai vu Kiss maquillé, c’était au Réunion Tour de 96 à Caen en France. Les voir comme on les a toujours vus à la TV, c’était comme un rêve de gosse. Pouvoir presque les toucher et les entendre pour de vrai !
 
- Est-ce que tu avais l’œil sur Peter Criss plus que sur les autres ?
- Eh bien, comme t’a expliqué Thierry (le Gene Simmons de Dynasty) au début de notre histoire, je faisais le Gene du groupe (NDLR : Lorsque Dynasty jouait en play-back) à l’occasion de boums, quand nous étions ados. Je tirais la langue, crachais du sang…etc…
Puis nous nous sommes pris au jeu de vouloir jouer en live. Comme je faisais de la batterie et que nous voulions jouer des instruments dont nous connaissions au moins les bases, je suis devenu Peter Criss. C’était l’époque du Réunion Tour … Nous avions fait un concert pour la fête de la musique de notre région. Une expérience pour rire en live. Kiss revenait en force et cela nous a boosté à faire quelque chose. Mais du vrai live, plus de playback.
 
- Quelle question à Peter Criss ?
- Je voudrais parler à Eric Singer et lui demanderais de faire un album à part entière avec Kiss et Tommy Thayer. Un album avec le son de maintenant et pourquoi pas des nouvelles chansons !
 
- Que penses-tu d’un Kiss 2, l’idée que Kiss ne soit plus représenté par Paul Stanley et Gene Simmons (NDLR : Les 2 seuls « survivants » de la formation de départ) ?
- Ce ne serait pas juste ! Ce ne serait plus Kiss mais un tribute band (NDLR 
: groupe qui joue des reprises d'un groupe célèbre)
, et c’est nous les tributes bands. Ce n’est pas à eux, pour une raison d’argent de faire ça ! Il faut qu’il y ait au minimum un membre du groupe d’origine pour s’appeler Kiss !
Retourner au contenu