Poison Heidi - 2011-02-25 - Rockademy

Aller au contenu

Poison Heidi - 2011-02-25

Interviews > P
Poison Heidi – Business, gore and … rock’n roll

Intro :
Prenez 2 frangins : gros fans de hard rock : Fabio au chant et Claudio Bagnato à la guitare. Puis emmenez la cousine Manon à la basse et le pote Mike à la batterie… Promenez-les dans les bois… et le loup y sera ! Poison Heidi, groupe hard rock visuel est né il y a de cela une année tout juste. Le temps de faire monter la sauce (ou le sang) à la bonne température et leur premier cd promo est dans les bacs. Musicalement  hard rock tendances des années 80, ce groupe Chaux-de-Fonniers n’en n’est qu’à son coup d’essaie avec son cd 4 titres mais est déjà au travail sur un album qui devrait se profiler pour fin 2011. Influencés par des groupes comme Mötley Crüe , Alice Cooper, Lordi, The Ramones, Iggy Pop, Guns n' Roses, Rob Zombie…La  bande reste  très influencé par le coté très homme d’affaires : Gene Simmons (le démon à la langue trop pendue du groupe Kiss). En effet le groupe Poison Heidi ne se gène pas pour vendre son cd promo et ses photos dédicacés tout comme le groupe légendaire Kiss.
Rencontre (gratuite) avec 3 des 4 membres du groupes dans les locaux du Rockademy à Bienne.
 
Interviews :
David : - Ou est comment est né Poison Heidi ?
Fabio : - Nous sommes un groupe très visuel. Et Heidi est un nom typique de notre région, de notre pays. Mais Poison Heidi est un personnage sombre, glauque et futuriste. Qui est le résultat des erreurs humaines, de la pollution et de son vécu dans cette société. Heidi n’est pas forcément une fille. Les paroles ? Se sont des histoires… souvent mes rêves  mais pas  questions de politiques ni de paroles en relation avec la religion. Je ne cherche pas a faire la morale aux gens ni de leurs dires ce qu’ils faut qu’il fassent dans la vie. Pour la fin de l’année 2011, un album complet devrait voir le jour avec des histoire sur la vie de notre héroïne : Poison Heidi. Un nouvel opus avec de nouvel chansons. Pas de reprises. Que du neuf !
 
David : - Quel est la différence entre vous et un autre groupe de rock?
Fabio : - Nous sommes jeune, très jeune mais nous faisons du mieux que nous pouvons. Nous présentons un spectacle de qualité. La partie visuelle est la plus importante, car c’est ce qui marche en ce moment… C’est ce qui fait la différence avec les autres.
 
David : - Mais en mettant la partie visuelle au premier plan, ne craignez-vous pas de laisser la partie principale qu’est la musique en retrait ?
Fabio : - Je ne pense pas ! Les gens ont aimé l’album avant de nous voir en concert. Ce qui est une bonne critique pour nous. Après, le décor et les costumes c’est pour embellir notre musique. Mais c’est sûr que nous ne sommes pas un cirque, mais un groupe de rock.
Mike : - Je ne penses pas que nous sommes décalés. Le coté visuel : c’est un plus, nous ne faisons pas du rap. Le principale reste la musique…
 
David : - Donc vous seriez d’accord de jouer sans tout ce maquillage et sans ce décor morbide ?
Mike : - Ha non ! Jamais ! C’est le concept.
 
David : - Parlons de votre galette. C’est pas un peu cher de vendre un cd promo 4 titres 10 francs ?
Mike : - C’est cher le studio…. Nous ne donnons pas le cd sauf aux promoteurs pour qu’ils nous fassent passer en concert. Et nous profitons en concert de vendre encore nos albums. C’est un investissement. Les gens payent pour nous soutenir, autant monétairement que moralement. On a d’ailleurs des photos que l’on a fait dans un studio professionnel. Et nous vendons ces photos pour nos fans. Nous avons des badges, des casquettes, des t-shirts. Nous vendons tous. C’est le concept ! (Ndlr : Gene Simmons devra sûrement payer pour rencontrer le groupe de la Chaux de Fonds)
 
David : - Si votre maison brûle ou si vous devriez quitter ce monde avec un seul album. Lequel emporteriez-vous ?
Fabio : - Alice Cooper , c’est mon héro… n’importe quel album de lui ! Je ne l’ai jamais rencontré, mais je rêve de le faire un jour.
Mike : - Le best of de Lordi (Les monstres finlandais qui ont gagné l’Eurovision en 2006)
 
David : - Vous allez joué au  « Metal Over All - XII» à Tramelan, le 5 Mars 2011. Vous allez sûrement ouvrir le bal. Mais allez-vous rester pour voir les autres groupes ou bien faire comme certains groupes et partir dès la fin de votre set ?
 
Mike : - Nous allons jouer tout nos meilleures morceaux. Nous pourrions jouer 1 heure et demi mais pour le MOA cela va être impossible. Nous allons couper dans notre spectacle. Mais dès la fin du set, nous allons être tellement fatigué physiquement et nous avons tellement d’affaires à ranger que nous n’avons pas le temps de voir les autres groupes. Mais nous allons vendre notre merchandising et allez voir nos fans.
Retourner au contenu