Slipknot - 2005-07-16 - Rockademy

Aller au contenu

Slipknot - 2005-07-16

Interviews > S
SIIPKNOT I Un message d'affirmation de soi sur fond sonore ultra-violent
"Nos fans rendent noffe a vie exffaordinaire"

Avant de mettre le feu au Bex Rock devant 5000 fans en délire, l'imposant bassiste de Slipknot a accepté de faire un brin de causette, à deux conditions: Pas de questions politiques! Pas de questions religieuses!

- La vision du monde de Slipknot est pessimiste, voire nihiliste. Etes-vous un homme plus optimiste au quotidien?
- (Paul): J'essaie de l'être. Les textes qu'écrit Corey Taylor sont empreints d'une certaine lassitude.Il faut avouer que la vie peut
être parfois merdique! 

- Faire partie de Slipknot, estce une manière d'exprimer une certaine colère?
-Nous avons dû ramer très longtemps pour arriver où nous sommes maintenant. Nous nous sommes battus pour exister. La
scène est un exutoire pour toutes mes frustrations. Mais le contact avec le public est une source de joie aussi.

- Etes-vous en opposition avec un système particulier?
- Le système américain! Les Etats-Unis sont un pays puissant, mais ce n'est pas une raison pour se comporter en maître du
monde. Désolé, mais je ne souhaite pas m'aventurer plus loin sur ce terrain là. 

- Ne craignez-vous pas que les différents projets parallèles de certains membres du groupe (Murderdolls, Stone Sour) ne dissipent l'énergie du groupe?
- Absolument pas. Slipknot est composé de neuf personnes aux influences et goûts musicaux très divers. Les projets parallèles ne
peuvent que stimuler notre créativité. il n'y a aucune compétition entre nous. Nous ne formons qu'une seule entité.

- Le fait de porter des masques a-t-il un rapport avec Kiss?
- Evidemment. Nous avons grandi dans les années 70 et à cette époque-là, il éiait impossible de passer à côté de Kiss. C'était le
plus gros truc rock en ce temps là. Ils étaient comme des dieux, ils nous fascinaient au-delà de toute mesure. Tous les membres du groupe ont été marqués par Kiss. Contrairement à beaucoup de parents, les miens n'ont pas vu Kiss comme un groupe subversif. IIs m'ont toujours soutenu dans ma quête musicale.

- Votre vie serait-elle différente sans votre masque?
- Nous n'aurions quasiment aucune vie privée. Bien que nos fans connaissent nos visages grâce à I'Intemet, le grand public ne
nous connaît pas et cela nous garantit une grande intimité. J'ai I'impression d'avoir deux vies et je les aime les deux.

- Quel est le plus beau compliment que quelqu'un ait fait à propos de votre musique?
- Bien des jeunes nous ont affirmé que Slipknot leur avait sauvé la vie! Des fans nous ont écrit qu'ils pensaient en finir avec la
vie avant qu'ils ne découvrent notre musique. Quant aux critiques des journalistes, je m'en bats les c...! Nous avons tellement de succès et tellement de fans que cela suffit à prouver que nous sommes un groupe de valeur. 

- Quel est le plus important à vos yeux: la musique ou le message?
- Les deux. Notre musique est aussi puissante que le message que nous tentons de véhiculer: "Fais ce que tu veux. Vis ta vie.
Amuse-toi. Tu es plus important que tout. Ne laisse personne te dire ce que tu dois faire ou penser. Ne te compromets pas par
rapport à ce que les autres te disent. Fais tes propres expériences." Est-ce un message si malsain que cela? Je leur dirais
également: "Merci. Vous rendez notre vie extraordinaire!"

- Que souhaiteriez-vous voir écrit sur votre pierre tombale?
- "Je suis parti, alors allez vous faire foutre!" Grâce à Slipknot, j'ai réalisé tous mes rêves: je voyage dans le monde entier en
compagnie de mes meilleurs amis, je joue sur des grandes scènes, je rencontre des gens, j'ai du succès. Pourtant, je suis la
même personne qu'il y a quelques années. Je suis terre à terre, humble. Et puis je ne me bats plus autant qu'auparavant. Je suis plus doux.
Retourner au contenu