2021-08-13 - Rock'Oz - Rockademy - Rockademy

Aller au contenu

2021-08-13 - Rock'Oz - Rockademy

MAGAZINE > REPORTAGES
Le magicien d’Oz s’offre une bouffée d’air pour un festival de bonne humeur.

 
 
L’attente a été longue. Les sacrifices réalisés ont porté finalement leurs fruits… Les festivals en version remixés sont de retours… et ça fait du bien !!!
 
Certes, ce ne sont pas les toutes grandes scènes, ni les plus gros groupes américains qui sont là… mais l’ambiance, les retrouvailles et… juste ce sentiment de pouvoir à nouveau refaire un peu les choses normalement, sans masques et en se prenant dans les bras. Tout ça, remplace bien des AC/DC et autres Metallica le temps d’une (re) mise en place des festivals comme avant.

  
Et pour bien commencer, nous sommes invités au Rock’Oz d’Avenches. Pas d’arènes… les travaux en cours ne le permettant pas, c’est sur la place du château que cette version inédite du festival à lieu. Entrée avec pass-covid uniquement, nous pouvons tomber les masques. L’accueil est au top ! Les festivaliers reçoivent un bon pour une boisson offerte. Joli et super sympa. Pour les photographes et journalistes c’est même un bon de 15.- pour manger et boire que nous avons droit. Waouh ! Ça c’est super cool !
 
Nous découvrons la scène …. Elle est superbe ! On entend Alf Pastix qui joue. C’est génial. C’est certain, il n’y a pas énormément de monde. Il faut l’avouer ! Mais, sur les deux jours du festival, ce sont environ 2000 têtes non masqués qui ont pu célébrer le retour de la musique en live.

 
Le groupe qui nous intéresse entre sur scène, Seriously Serious, le groupe du Chaux-d’Fonnier, Mr.Killjoy (Mike Fahrni) tient la forme Olympique. Quelle claque ! Le blanc leurs vas si bien.
Ce concert est aussi l’épreuve du feu de la nouvelle organiste du groupe : The Fern (Nous en parlerons avec le groupe lors de l'interview)

Le show est splendide. Les spectateurs vont même se mettre à genoux pour une énième chanson du groupe. La bonne humeur est vraiment contagieuse… on pourrait même dire plus contagieuse qu’un certain covid finalement.

A la sortie de leur prestation, les 5 Seriously Hyperactifs vont rencontrer leurs fans au merchandising pour une séance dédicace et photos.

Pile à 22h30, au moment même où je commence l’interview avec Mike Fahrni et les Serioulsy Serious, c’est Joya Marleen, l’interprète du tube « Nightmare » qui envoute le public d’Avenches. Joya Marleen a du caractère et le fait savoir. Et avec son tout petit accent St-Galois, elle n’a absolument pas peur de communiquer en français avec son public, qui, il faut dire est comblé avec cette artiste suisse. Joya Marleen est hyper dynamique. On sent sa personnalité rayonner sur cette scène. C’est vraiment un gros coup de cœur que nous avons pour cette toute jeune artiste de seulement 18 ans.

Je sens, en prenant quelques photos d’elle sur scène, que j’aurais dû faire la demande d’un interview. On croise les doigts pour la retrouver sur Rockademy très bientôt.

 
Cette soirée n’était pas qu’une nouvelle soirée de concerts… c’était une soirée de retrouvailles, d’amitié, de générosité, d’espoir et de très bonne humeur.

Merci Rock’oz !
 
 
Ps. Et pour dire que certains disent que les vendredi 13 portent malheurs ! Celui-là aura apporté du bonheur.

 
 
 
 
CREATED by David Camden

SHARE YOUR PHOTOS
AND VIDEOS WITH
#rockademy2007
#camdentown1997
Retourner au contenu